UTILISER DES FILTRES DE DRONE

Pourquoi utiliser un filtre ND sur un drone?

Sur les drones plus anciens, tels que les Phantom 3 et 4, l'ouverture est verrouillée sur F 2.8, ce qui signifie que le seul moyen d'obtenir une exposition correcte est d'augmenter la vitesse d'obturation. Cette augmentation de la vitesse d'obturation aura souvent pour résultat ce que l'on appelle l '"effet jello" ou, tout simplement, des images tremblantes. Selon l’angle que vous filmez, votre caméra peut même relever le bord des pales de votre hélice, ce qui vous laisse avec une vue obstruée et des séquences agitées.

Les nouveaux drones, tels que le Phantom 4 PRO et le Phantom 4 Advanced, offrent aux opérateurs la possibilité de régler manuellement les paramètres d’ouverture, ce qui permet d’obtenir un rendu cinématographique amélioré. Bien que ces nouvelles possibilités excitantes de filmer à une vitesse d'obturation plus lente élargissent le potentiel de capture d'image, elles peuvent également présenter le défi de maintenir un bon équilibre de la lumière. Afin de lutter contre cette surexposition potentielle à la lumière, un filtre de densité neutre peut maintenant être placé et utilisé régulièrement sur la caméra d'un drone.

En utilisant un filtre de densité neutre, une certaine quantité de lumière sera bloquée pour atteindre votre capteur. En limitant la quantité de lumière qui entre en contact avec le capteur, vous pourrez filmer à des vitesses d'obturation plus lentes et dans une ouverture plus faible, ce qui vous aidera à obtenir un rendu cinématographique réussi.

Quelle est la vitesse d'obturation recommandée pour filmer sur un drone?

Au cinéma, la fréquence d'images standard est de 24 images par seconde (FPS). Le meilleur moyen de déterminer votre vitesse d'obturation est de doubler votre nombre d'images par seconde.

24FPS - Vitesse d'obturation recommandée 1 / 50th d'une seconde

60FPS - Vitesse d'obturation recommandée 1 / 120th d'une seconde

120FPS - Vitesse d'obturation recommandée 1 / 240th d'une seconde

Quel filtre ND devrais-je utiliser?

Lorsque vous définissez la fréquence d'images souhaitée (FPS), vous devez alors essayer d'atteindre la vitesse d'obturation recommandée indiquée ci-dessus.

Exemple.) C’est une journée ensoleillée avec seulement quelques nuages ​​dans le ciel. Vous souhaitez filmer à 24FPS. Le capteur de votre drone a déterminé que la vitesse d'obturation recommandée est 1 / 1000.th d'une seconde. Cette vitesse d'obturation est trop élevée pour les résultats cinématiques.

Pour obtenir l'aspect cinématique, vous allez vouloir ajouter un filtre ND à l'objectif de votre drone.

Pour atteindre la vitesse d'obturation recommandée par 1 / 50th d’une seconde, vous voudriez ajouter un filtre 4 Stop (ND 16). Cela réduira la quantité de lumière atteignant le capteur de l'appareil photo, vous permettant ainsi d'effectuer les réglages cinématiques.

Pourquoi utiliser un polariseur sur un drone?

Pensez à un polariseur en tant que lunettes de soleil pour votre drone. Les filtres polarisants améliorent la couleur et le contraste. Souvent, la lumière réfléchie apparaît sous forme d'éblouissement blanchâtre qui enlève la couleur d'une image. Un filtre polarisant corrige ce problème en produisant un ciel bleu profond et profond, faisant apparaître les nuages ​​à l'arrière-plan. Ce filtre éliminera également les reflets des surfaces non métalliques, telles que les fenêtres et l'eau. La saturation des couleurs en général, en particulier à l'extérieur, peut également être considérablement améliorée en utilisant des filtres polarisants.

Lorsque la vitesse d'obturation n'est pas un problème, vous devez utiliser un polariseur pour obtenir des résultats plus spectaculaires.

Quel filtre devrais-je utiliser?

Le tableau ci-dessous vous aidera à déterminer votre filtre:

 

RETOUR AU SOMMET
×
Bienvenue aux nouveaux arrivants